. Beautiful . Dirty . Rich .

Ready-to-wear. Fall/Winter. 2010/2011

Paradoxal.

 

Voilà comment je résumerai ce show.

 

J’hésite entre applaudir cette collection du fait que K.Lagerfeld a ENFIN abandonné la vraie fourrure.Une collection entière avec fourrure 100% synthétique.  Ca a dû être douloureux.

 

Ou alors l’autre option –plus dur à réaliser ; une envie pressante de meurtre. A vrai dire, je n’ose même pas imaginer le bilan carbone du transport de ce « bout » de glace...

 

Un morceau de banquise ?! O.O

 

Quand on sait que l’on est menacés par la fonte des glaces, ça ne manque pas de sel !
Lagerfeld sera toujours Lagerfeld, cet homme se dit vivre en son temps. La preuve…

 

Je me contenterai de plaindre les mannequins, dont Sasha Pivovarova, Abbey Lee, Freja Beha, Coco Rocha ou encore Iris Strubegger qui pataugent  littéralement dans l’eau en bottes version pattes de Yéti avec talons hauts. 

 


 

 




05/07/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres